• 14 février, Aréquipa

    C'est une belle ville, on a profité d'éclaircies en cette période pluvieuse:

    Belle place centrale (plaza de Arma)

    Aréquipa

    Aréquipa

     

    Flânerie dans les rues

     

    Aréquipa

    Aréquipa

    Aréquipa

    Visite du marché

     

    Aréquipa

    Quelques maisons avec de belles cours intérieures

    Aréquipa

    Aréquipa

    Aréquipa

     

     

    On peut entrer dans certaines 

    Aréquipa

     

    Aréquipa

     

    Nous repartons à travers  la Bolivie, direction Est  vers le Brésil

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • 11 février : Le cañon de Colca

    On a bivouaqué au belvédère "cruz del condors"

     

    Le canon de Colca

    Ce cañon est considéré comme incontournable par les guides,

     

    Le canon de Colca

    Bon soyons francs, c’est un beau cañon, mais surévalué au vue

    des 20 euros par personne de droit d’entrée.

     

    Le canon de Colca

    Certes, les belvédères montrent de beaux points de vue

     

    Le canon de Colca

     Mais sa renommée vient surtout des condors qui y vivent .….euh en cette

    saison, ils se font rares et les touristes arrivés par cars vers 8 heures, et

    repartis vers 10 (heures des condors, d’après les guides) sont retournés

    bredouilles ou presque (un entrevu )

    Au lieu de condors, on a vu d’autres oiseaux, dont un colibri.

     

    Le canon de Colca

    Les touristes étant repartis, les marchands de souvenirs aussi,

    on a eu la chance d’en voir à 13h 30… même les condors ne respectent

    pas leurs horaires !!!

     

     

    Le canon de Colca

    Sur la route du retour, on a admiré les terrasses

     

    Le canon de Colca

    Le canon de Colca

     

    Dans les villages, des costumes, et chapeaux brodés (fabriqués à Aréquipa)

     

    Le canon de Colca

     

    Le canon de Colca

    On n’a pas eu la route du retour pour nous tous seuls ;

     

    Le canon de Colca

    Le retour sur Aréquipa se fait par le col de Patapampa, 4880 m, et vue

    sur les volcans culminants à plus de 6000 m, ciel nuageux, malheureusement.

     

    Le canon de Colca

     

                 trajet des derniers jours

    cliquer pour le trajet

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Le 9 février

     

    Pour rejoindre le Machu Pichu, nous sommes passés par les salines de Maras :

    un océan évaporé a donné naissance à un gisement de sel, une source chaude

    et salée alimente des bassins ou l’eau s’évapore ;

    Le Machupichu

    Arrivée à Ollantaytambo pour attendre la visite du lendemain.

    Le Machupichu

                    ruines et costumes

    Le Machupichu

                        une ruelle typique, datant des incas

     

    Coup de gueule contre le « business Machupichu » !!!

    Pour visiter le Machiupichu, il faut 3  billets : le billet d’entrée, le billet

    de train pour Machupichu-pueblo, le billet de bus pour monter.

    les 3 s’achètent dans 3 endroits différents.

    On se présente pour acheter les billets du site : refus : depuis la limite à

    500 entrées par heure, il faut avoir le billet de train avant d’acheter celui

    du site.

    La société de train veut bien nous vendre tous les billets, mais 10 dollars

    plus cher  (ben tiens !)

    Muni des billets de train qui part à 6h40, on retourne acheter le billet d’entrée :

    On nous refuse 9h, car le train « arriverait trop tard »  (sic)

    Bernique… le train arrive à 8h :  une heure d’attente pour rien avant d’être

    accepté dans le bus qui arrive à 9h 50.

    On nous refuse l’entrée et nous demande de redescendre l’escalier pour

    attendre 10 minutes : On se fâche et on fait un « bloquéo » de l’entrée

    devant le guichet : personne ne prendra cette file jusqu’à 10h !!!

    Au prix où l’entrée revient, ils pourraient au moins être sympas.

    Voilà, c’est dit… maintenant les photos (vues très connues bien sûr, mais

    toujours impressionnantes)

    Le Machupichu

     vues d’en haut :

     

    Le Machupichu

    Le Machupichu

     

    vues avec des fleurs

     

    Le Machupichu

    vues avec nous

     

    Le Machupichu

    vues avec des touristes

     

    Le Machupichu

    La tondeuse locale :

     

    Le Machupichu

    Des lamas vivent sur le site, et tondent l'herbe

    quand ils ne posent pas pour les touristes

     retour à Machupichu-pueblo  (ex aguacalientes)

    Le Machupichu

    . En conclusion Une visite exceptionnelle, Le temps, quoique nuageux,

    a bien voulu attendre la fin de notre visite pour amener la pluie...

     

    Reste que si le site ressemblait moins à une tire-lire, il ne perdrait rien!!!

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  • 6 février

    remarque: en cliquant sur chaque photo, on l'agrandit

    On s’est installé au camping de Cusco

    La descente du camping nous offre une vue sur la ville

    Cusco

    Promenade à travers Cusco qui est une ville exceptionnelle

    Cusco

    Belles places,

    Cusco

    Rues sympathiques

    Cusco

    Quelques murs, restés des incas, présentent des pierres

    montées sans joints

    Cusco

    Quelques personnes en costumes, présentes pour la photo

    Cusco

    Cusco

     

    On a marché dans le jeu de la photo payante ; il faut bien

    que chacun vive

    Cusco

    Nous avons fait un tour au marché.

    Cusco

    Une curieuse pub pour « body-bulding » qui serait certainement

    interdite en France

    Cusco

    Une boutique de dégustation de café a utilisé la même

    machine à coudre que nous, pour en faire aussi une table

    Cusco

    Près du camping se trouve une belle forteresse pré-hispanique

    Cusco

    On a vu que l’extérieur (le plus beau d’ailleurs), car ici, il est

    impossible de visiter un seul site : il faut acheter le « boleto »

    qui impose plusieurs sites, dont certains inintéressants, pour

    un prix excessif : on boycotte, les extérieurs suffisent à notre curiosité

    Nous avons réservé notre billet et transfert au Machu-Pichu :

    résultat : 400 euros à deux, le Machupichu  est le mont St Michel

    du Pérou…

     

    notre trajet récent:

     

    trajet

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  •  

    3 février

    Passage de la frontière et on se dirige vers Puno

    La route découvre des aspects de la campagne péruvienne.

     

    les îles Uros

                                   Le long de la route

    Même temps : pluie tous les matins

    4 heures d’éclaircie l’après midi, re-pluie après 17h. Nous

    ne sommes pas dans la meilleure saison pour visiter l’est

    bolivien et le Pérou

    Arrivée à Puno, première ville du Pérou après la frontière. C’est la semaine

    de la fête de la chandeleur (virgen de la candelaria) :

    feux d’artifices, musique, promenade de statues.

    le centre ville est un grand marché

    les îles Uros

                                 Des potirons originaux

    La ville vaut surtout par l’accès aux îles « Uros », îles flottantes

    fabriquées par le peuple « Uros » et ses successeurs.

    les îles Uros

                    Chaque île abrite deux ou trois familles

    Ils ont vécus à l’abris des peuples belliqueux  pendant des siècles,

    vivant de la pêche, de la récolte des œufs d’oiseaux, et

    de la consommation des pousses de roseaux.

    Aujourd’ hui, ils vivent principalement du tourisme.

    les îles Uros

    La visite des îles est une affaire bien rodée

    les bateaux typiques prennent le relais des vedettes

    les îles Uros

    On nous accueille en costume,

    les îles Uros

    Présentation et explication des constructions,

    les îles Uros

    et on repart après avoir acheté quelques babioles inutiles, et l’ensemble

     est sympathique.

    les îles Uros

     

    les îles Uros

     

     

     La sortie de Puno est épique, toujours à cause de la fête

    les îles Uros

    On rejoint Cusco par la « vallée sacrée »

    les îles Uros

    les îles Uros

    On s'installe au camping pour préparer la visite au Machupichu

     

    le trajet récent sur la carte:

    c est ici

     

    Yahoo!

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires